Vous êtes ici : Accueil / 2010 / Soutien des luttes ouvrières en Iran

Soutien des luttes ouvrières en Iran

Résolution de la Conférence de fondation ICOR, 6 octobre 2010

Les classes dominantes en Iran oppriment les organisations ouvrières et leurs militants.

Mahmoud Salehi, un militant ouvrier très connu, fut arrêté le 1er mai 2006 avec cinq autres militants. Depuis 1997, Salehi a passé sept années en prison. Cela a provoqué de graves dommages à sa santé, surtout aux reins.

D’une façon semblable, les membres du syndicat « Sugar Can Union in 7 Tape » furent arrêtés l’année passée. Avec quatre autres militants ouvriers, Ali Najati a passé un an en prison. Reza Shahabi, Mansoor Osanloo et Ibrahim Madadi, membres du syndicat « Vahed », sont en prison.

Des membres du « comité de coordination pour soutenir la formation d’une organisation ouvrière » sont fortement attaqués par le régime. Toujours de nouveau, on leur envoie une invitation de la part d’« Etlaat », le service de sécurité, avec l’ordre de dissoudre leur organisation.

Comme soutien et en défense du mouvement ouvrier, la Conférence de fondation d’ICOR condamne catégoriquement la classe dominante en Iran et exige la fin de la torture et de l’arrestation des militants ouvriers.

Actions sur le document