Vous êtes ici : Accueil / 2011 / Sortons pour la journée de lutte internationale pour la libération de la femme!

Sortons pour la journée de lutte internationale pour la libération de la femme!

Circulaire numéro 7 du ICC - International Coordinating Committee, 23 Février 2011

Avec la journée commune de lutte internationale pour la libération de la femme, l'ICOR renoue avec la décision de la Conférence internationale des femmes socialistes en 1910 à Copenhague. 100 ans après la première journée internationale de la femme, des millions de femmes sortiront dans la rue au niveau mondial, le 8 mars de cette année, contre leur double exploitation et oppression.

Tandis que d’un côté la plus grande richesse de tous les temps fut amassée, la propension aux crises du système mondial impérialiste a tendance à mettre en question l'existence humaine. À l’échelle mondiale, l’absence de famille des masses s'accroît, ce qui entraîne des détériorations de grande envergure, notamment pour la situation des femmes et des enfants. Ceci provoque une poussée révolutionnaire des gens vers une société sans exploitation et oppression, sans misère, destruction de l'environnement et guerre. Dans les luttes grandissantes au niveau mondial, des femmes combatives se trouvent souvent au premier rang dans les soulèvements populaires en Afrique du Nord et dans les pays arabes; dans les grèves courageuses des ouvrières du textile au Bangladesh; dans les mouvements pour la protection de l'environnement naturel où les femmes assument leur responsabilité pour la protection de la vie et de l'avenir; dans les pays opprimés par l'impérialisme où les femmes luttent contre leur discrimination nationale et religieuse particulière ; dans les pays impérialistes où les femmes luttent avec détermination contre la pauvreté des femmes, pour des salaires égaux et les droits politiques de la femme.

Le 8 mars appartient aux femmes du monde qui, sûres d’elles et optimistes, porteront leurs revendications dans la rue, de façon bruyante. Leur lutte pour la libération est partie intégrante indispensable de la lutte pour le socialisme.

L'ICOR a décidé de soutenir la préparation et réalisation de la Conférence mondiale des femmes de la base en 2011 au Venezuela. Nous attendons de cette conférence un renforcement orienté vers l’avenir du mouvement combatif et organisé international des femmes.

Actions sur le document