Vous êtes ici : Accueil / 2012 / RÉSOLUTION SUR LE NÉPAL

RÉSOLUTION SUR LE NÉPAL

par le ICC de ICOR, 2éme Novembre 2012

Le ICC de l'ICOR, après une discussion approfondie sur la situation actuelle au Népal, a tiré les conclusions suivantes :

  1. La dissolution de l'assemblée constituante vers minuit du 27/05/2012 sans élaboration d'une constitution signifie un revers dans le processus démocratique du Népal et a créé une situation politique véritablement critique et compliquée là-bas.

  2. L'ICOR souligne qu'il faut prendre des mesures à temps pour sécuriser la république et le système démocratique tout entier. Si la situation politique continue de se détériorer, il est très probable que, premièrement, les acquis historiques du mouvement d'avril de 2006 et du système républicain et démocratique en tout seront anéantis et le pays prendra le chemin de régression à la dictature d'une sorte ou de l'autre; deuxièmement, la nationalité, la souveraineté, l'intégrité ou même l'indépendance seront menacés et le pays sera déclaré un pays d'échec.

  3. Le mouvement d'avril, à cause de l'unité de tous les partis, organisations et forces politiques gauches et démocratiques, a réussi à résister à la régression. À ce jour, continuer cette unité des partis et organisations qui ont soutenu le mouvement d'Avril reste une nécessité nationale, afin de préserver les acquis du mouvement d'avril et la république et adopter une constitution démocratique.

  4. S'en sortir de cette situation critique et difficile actuelle est possible au moyen d'une constitution démocratique, une tâche, qui, grâce à la dissolution de l'assemblée constituante, n'a pas été rempli. Et cette tâche doit être accomplie par l'élection nouvelle d'une assemblée constituante. Cela demande que les partis et organisations qui soutiennent le mouvement d'avril doivent se mettre d'accord sur la formation d'un gouvernement de consensus afin de réaliser des élections.

  5. Les forces régressives du pays profitent de la situation politique actuelle et font tous leurs efforts pour faire échouer le système républicain et démocratique et restituer la monarchie. De façon semblable, l'impérialisme américain et l'expansionnisme indien essaient systématiquement d'affaiblir et réduire la nationalité, souveraineté et intégrité du pays. Pour cela les forces gauches, démocratiques et patriotiques du pays doivent se rassembler pour sauver le pays des dangers posés par les forces réactionnaires domestiques et étrangères. L'avenir du Népal dépend du succès de ces efforts.

  6. Nous sommes de l'avis ferme, que la solution des problèmes fondamentaux serait possible si un changement radical se produit dans le système politique, économique et social et cela est seulement possible après que la révolution démocrate ou de démocratie nouvelle eut réussie. En continuant notre politique, notre programme et mouvement d'agitation pour préparer le chemin de la révolution nous retenons notre droit de lutter pour cela. Nous devons concentrer tous nos efforts dans le contexte présent sur la consolidation du système démocratique et la défense de la nationalité. L'accomplissement de ces tâches préparera les conditions subjectives et objectives pour des changements radicaux ou une révolution d'un caractère élevé.

  7. L'ICOR assure qu'elle est toujours fermement au côté de la lutte juste du peuple népalais pour la cause de la démocratie et nationalité actuellement et pour la cause de la révolution à long terme.

Actions sur le document