Vous êtes ici : Accueil / 2013 / Appel de l'ICOR pour la journée de lutte internationale pour la sauvegarde de l'environnement le 16 novembre 2013

Appel de l'ICOR pour la journée de lutte internationale pour la sauvegarde de l'environnement le 16 novembre 2013

25 octobre 2013

Le basculement vers la catastrophe climatique mondiale progresse de façon de plus en plus menaçante et accélérée. En mai 2013, la National Oceanic and Atmospheric Administration NOAA [agence américaine pour l'étude de l'ocean et de l'atmospère] rapporta une teneur en gaz carbonique qui existait la dernière fois avant plus de 10 millions d'années. De vastes parties du monde faisaient l'expérience de catastrophes de grande chaleur et de sécheresse, d'incendies de forêt dévastateurs et de tempêtes. L'ONU rapporta que dans cette décennie 370 000 personnes étaient mortes des suites du changement climatique. Les conséquences futures en seront encore plus dévastatrices : Le niveau de la mer peut augmenter par jusqu'à 97 centimètres avec un réchauffement de 5 degrés selon les calculs les plus récents du Conseil mondial du climat. Si la glace continentale fond, le niveau de la mer peut même augmenter de plusieurs mètres. Une telle évolution catastrophique peut mettre en fuite de centaines de millions de gens et rayer des cités et des pays entiers de la carte. Le déplacement des zones climatiques aboutit à la fonte des pergélisols sur de vastes surfaces de la Sibérie, d'Alaska, du Canada et du Groenland. La fonte des glaciers aussi a revêtu une dimension dramatique. Tout cela accélère le basculement vers une catastrophe écologique globale déja démarré !

Sous le signe de la profonde crise économique et financière mondiale, les mesures immédiates nécessaires pour endiguer la catastrophe climatique sont retardées, empêchées ou même des mesures conquises de haute lutte sont annulées par les monopoles internationaux et leurs gouvernements impérialistes.

À la mi-novembre une nouvelle conférence du climat mondial siégera à Varsovie. Ces conférences écologiques convoquées par l'ONU essaient de simuler une attitude sérieuse dans la question climatique et en même temps de détourner l'attention des monopoles comme principaux responsables du changement climatique globale. Elles doivent donner l'impression que les gouvernements impérialistes s'occupent inlassablement du sauvetage du climat. Effectivement le capital financier international, sous le mot d’ordre mensonger bourgeois de la compatibilité de l’économie et de l’écologie, met en jeu de plus en plus l'existence de l'humanité.

Bien qu'un passage rapide aux énergies renouvelables serait possible, les dominants continuent de miser sur les énergies fossiles ou justifient de façon démagogique leur programmes nucléaires avec l'argument de la protection du climat, tandis qu'à Chernobyl et Fukushima la fusion du cœur des réacteurs continue. En conséquence l’émission de CO2 a augmenté de 4 % en 2012.

Cependant les peuples du monde ne veulent pas périr dans la catastrophe écologique ! La lutte du mouvement ouvrier et des masses populaires au Japon a forcé l'impérialisme japonais à l'arrêt temporaire de toutes les 52 centrales nucléaires. Que ce soit contre la construction de centrales nucléaires en Inde ou des projets de barrage destructeurs avec une perte massive de forêts tropicales et de surfaces agricoles au Chili et au Brésil – des millions de gens sont devenues actives dans la lutte pour leur vie et celle de la Terre mère ! Les luttes des mineurs qui s'engagent ensemble avec les paysans et les peuples indigènes pour leurs intérêts sociaux et pour la protection de l'environnement sont porteuses d'avenir.

L'ICOR appel à préparer et réaliser des manifestations combatives et larges unités d'action à la journée de la lutte internationale pour la sauvegarde de l'environnement de cette année. Elle mobilise pour la grande manifestation du 16 novembre à Varsovie.

Les mesures globales pour la protection du climat ne doivent pas être reportées !

Développement immédiat des énergies ménageant l'environnement ! Réduction des émissions de gaz à effet de serre de 70 à 90 pour cent jusqu'à 2020 ! Arrêt radical des défrichements des forêts en particulier des forêts tropicales, pour des programmes de reboisement sur une grande surface ! Pour des accords internationaux qui sont mis en pratique immédiatement pour la protection des océans !

Arrêt immédiate de toutes les centrales nucléaires aux frais des entreprises d'exploitation – pas plus de centrales nucléaires, mondialement !

Déstruction immédiate et sans conditions de toutes les armes nucléaires ! Sauvons l'environnement de la soif de profit des monopoles !

Pour un front international de la résistance active pour la protection de l'environnement naturel !

Lutte pour une société socialiste où l'unité de l'homme et de la nature peut être rétablie !

 

Signataires (en date du 25/10/2014, d'autres signatures sont possibles):

    1. ORC Organisation Révolutionnaire du Congo, République démocratique du Congo

    2. MMLPL Moroccan Marxist-Leninist Proletarian Line (Ligne prolétarienne marxiste-léniniste marocaine)

    3. MLOA Marxist-Leninist Organization of Afghanistan (Organisation marxiste-léniniste d'Afghanistan)

    4. CPB Communist Party of Bangladesh (Parti communiste du Bangladesh)

    5. CPI (ML) Communist Party of India (Marxist-Leninist) (Parti communiste d'Inde (marxiste-léniniste))

    6. Ranjbaran Hezb-e Ranjbaran-e Iran (Parti prolétarien de l'Iran)

    7. NCP (Mashal) Nepal Communist Party (Mashal) (Parti communiste du Népal (Mashal))

    8. БКП Българска Комунистическа Партия (Parti communiste bulgare)

    9. MLPD Marxistisch-Leninistische Partei Deutschlands (Parti marxiste-léniniste d'Allemagne)

    10. BP (NK-T) Bolşevik Parti (Kuzey Kürdistan-Türkiye) (Parti bolchévique (Kurdistan du Nord / Turquie))

    11. KOL Kommunistische Organisation Luxemburg (Organisation communiste de Luxembourg)

    12. RM Rode Morgen (aube rouge), Pays-Bas

    13. MLP Marksistsko-Leninskaja Platforma (Plate-forme marxiste-léniniste), Russie

    14. MLGS Marxistisch-Leninistische Gruppe Schweiz (Groupe marxiste-léniniste de Suisse)

    15. VZDOR VZDOR - hnutie práce (Résistance - mouvement du travail), Slovaquie

    16. TIKB Türkiye İhtilalci Komünistler Birliği (Union de communistes révolutionnaires de Turquie)

    17. MLKP Marksist Leninist Komünist Parti Türkiye / Kuzey Kürdistan (Parti marxiste-léniniste communiste Turquie / Kurdistan du Nord)

    18. KSRD Koordinazionnyj Sowjet Rabotschewo Dvizhenija; Ukraina (Conseil de coordination du mouvement ouvrier d'Ukraine)

    19. PCC-M Partido Comunista de Colombia – Maoista (Parti communiste de Colombie - maoïste)

    20. PC (ML) Partido Comunista (Marxista Leninista) (Parti communiste (marxiste-léniniste)), République Dominicaine

    21. PC/ML Partido Comunista (Marxista-Leninista) de Panamá (Parti communiste (marxiste-léniniste) du Panama)

    22. PCP (independiente) Partido Comunista Paraguayo (independiente) (Parti communiste Paraguayen (indépendant))

    23. ROL Revolutionary Organization of Labor (Organisation révolutionnaire du travail ), États Unis

       

       

      International Coordination of Revolutionary Parties and Organizations

      - Office of the ICC -

      Buerer Strasse 39

      D-45899 Gelsenkirchen

      Germany

      Phone:      + 49-209-3597479

      Email:       coordinationint@yahoo.co.uk

      Website:   www.icor.info

      Actions sur le document