Vous êtes ici : Accueil / 2014 / Résolution contre la répression des mineurs

Résolution contre la répression des mineurs

Résolution de la 2e Conférence mondiale de l'ICOR, 1 avril 2014

 

La 2e Conférence mondiale de l'ICOR condamne la répression brutale contre les participants et délégations de la Conférence internationale des mineurs, qui eut lieu, l'année passée, à Arequipa. Déjà dès le début, les organisations dirigeantes au Pérou mêmes furent l'objectif de différentes sortes de répressions. Ce n'est pas une fois, mais deux fois qu'on a refusé le visa au coordinateur d'Afrique, le camarade Eugène Badibanga Kapongo du Congo, pour le voyage en Europe. C'est un acte de chicane politique de la part de l'ambassade belge, qui est autorisé à délivrer les visa Schengen aux voyageurs du Congo. Le camarade Christian Link, un des délégués de la Conférence internationale et un dirigeant de « Kumpel für AUF », l'organisation des mineurs qui a soutenu la Conférence du côté de l'Allemagne, a reçu une interdiction de descendre dans toutes les mines du groupe RAG. Cela revient à lui enlever sa base d'existence. On continue la chicane et la discrimination envers 3 autres délégués de l'Allemagne.

Il est évident que tous ces cas d'oppression ne sont pas de hasard, mais des actes de répression conscients contre la coordination internationale des mineurs, seulement cachés sous des formes différentes.

Nous appelons toutes les organisations membres de l'ICOR à entamer la lutte contre cette répression et à entreprendre des pas pour déployer la solidarité ouvrière contre une telle répression. L ICOR prête son plein soutien à la Conférence mondiale des mineurs !

 

Télécharger en PDF

Actions sur le document