Vous êtes ici : Accueil / 2014 / Sur la Paléstine

Sur la Paléstine

Résolution de la 2e Conférence mondiale de l'ICOR, 1 avril 2014

 

En 1917, Lénine voyait dans la Déclaration Balfour un projet de l’impérialisme international pour l’implantation d’une entité sioniste coloniale en Palestine en vue de dominer la région géographique stratégiquement important, déjà connue par ses richesses en matières premières à l'époque. L’avis de Lénine est devenu une réalité à partir de 1949.

Depuis lors, le peuple palestinien vivait sous le joug du colonialisme, exploité, affamé, privé de ses terres et de ses espaces vitaux, massacré ou poussé en force à quitter la Palestine. Des actes de barbarie et de génocide ont été commis par les sionistes, provoquant des milliers de martyrs, qui sont restés gravés dans la conscience collective, tels que les massacres de Kafar Kassem, Dir Yassine, Sabra et Chatila, Jénine, … etc.

Plus grave encore, l’impérialiste et son l’instrument sioniste, en collaboration avec la réaction arabe vassalisée, ont multiplié leurs manœuvres pour liquider la cause palestinienne. On peut citer à titre d’exemples les accords de Camp David, Madrid, Oslo, Charm-el-Cheikh, etc.

Malgré tous ces crimes et ces manœuvres, le peuple arabo-palestinien et ses forces révolutionnaires et combattantes ont résisté et continuent toujours à résister avec témérité contre le colonialisme et ses laquais réactionnaires.

La cause palestinienne demeure une question centrale pour le mouvement de libération nationale arabe, une partie indissociable du mouvement révolutionnaire international anti impérialiste et antisioniste.

La deuxième conférence mondiale de l’ICOR

  • exprime sa solidarité et son soutien aux luttes du peuple arabo-palestinien et ses forces révolutionnaires,
  • dénonce le sionisme et les compradores proimpérialistes ainsi que leurs crimes contre le peuple palestinien,
  • Appelle au rejet de toute forme de normalisation avec l’entité sioniste.

 

Télécharger en PDF

Actions sur le document