Vous êtes ici : Accueil / 2015 / Résolution sur le Népal

Résolution sur le Népal

ICOR, 13 Mars 2015

 

  1. Le peuple népalais composé de différents minorités nationales et ethniques a une longue et glorieuse histoire dans la lutte contre la monarchie, contre l'impérialisme et pour la démocratie. Le mouvement d'avril de 2006 fut couronné de succès parce que c’était un mouvement unifié des forces révolutionnaires et démocratiques. Les acquis démocratiques du mouvement d'avril doivent être consolidés. Cette tâche ne serait pas complète sans avoir élaboré une constitution démocratique.   
  2. L'ICOR prend au sérieux les événements qui ont lieu au Népal. Après la dissolution de la 1ère assemblée constituante sans avoir élaboré une constitution, l'élection de la 2e assemblée constituante a eu lieu en 2013. Cependant la date du 22 janvier 2015, fixée pour l'achèvement de la constitution, expira sans que la constitution fût terminée. Si la 2e assemblée constituante n'arrive pas non plus à élaborer une constitution démocratique, la tâche d'établir la république de manière institutionnelle restera incomplète et non seulement le système démocratique mais aussi la république seront en danger. Pour sauvegarder les succès du mouvement d'avril il est indispensable que, le cas échéant, les partis subordonnent leurs intérêts respectifs au but commun de la constitution démocratique.
  3. Historiquement la formation de l'État national bourgeois est un progrès qu'il faut défendre contre la régionalisation et la fragmentation engendrées par le féodalisme.
  4. Pour cette raison l'ICOR attribue une grande importance à la tâche d'élaborer la constitution. L'avenir du peuple népalais dépend de l'accord à succès sur une constitution démocratique comme condition pour avancer vers la révolution de démocratie nouvelle. Dans sa résolution du 30 octobre 2012 sur le Népal, l'ICC écrivit à l'ICOR : « Nous avons la conviction que la solution des problèmes fondamentaux du peuple népalais est possible si un changement radical du système économique et politique a lieu, et cela est seulement possible après une révolution démocratique ou de démocratie nouvelle. (…) L'accomplissement de ces tâches créera les conditions subjectives et objectives pour des changements radicaux d'une nature plus élevée. »  
  5. Si la tâche de créer la constitution et d’institutionnaliser la république subit un échec, cela servira à la régression et non pas au cours de la révolution. Pour cette raison la constitution démocratique et la république sont d'une importance décisive pour la cause du mouvement révolutionnaire au Népal actuellement.

Signataires (en date du 16/04/2015, d'autres signatures sont possibles):

  1. MMLPL Moroccan Marxist-Leninist Proletarian Line (Ligne prolétarienne marxiste-léniniste marocaine)

  2. CPSA (ML) Communist Party of South Africa (Marxist-Leninist) (Parti communiste d'Afrique du Sud (marxistes-léninistes unifiés))

  3. PPSR WATAD Parti Patriote Socialiste Révolutionnaire WATAD, Tunisie

  4. MLOA Marxist-Leninist Organization of Afghanistan (Organisation marxiste-léniniste d'Afghanistan)

  5. CPB Communist Party of Bangladesh (Parti communiste du Bangladesh)

  6. CPI (ML) Red Star Communist Party of India (Marxist-Leninist) (Parti communiste d'Inde (marxiste-léniniste) Etoile Rouge)

  7. PCC CPI (ML) Provisional Central Committee Communist Party of India (Marxist-Leninist) (Comité central provisoire du Parti communiste d'Inde (marxiste-léniniste))

  8. NCP (Mashal) Nepal Communist Party (Mashal) (Parti communiste du Népal (Mashal))

  9. NDMLP New-Democratic Marxist-Leninist Party (Parti marxiste-léniniste de démocratie nouvelle), Sri Lanka

  10. Krasnyj Klin Gruppa Kommunistov-Revoljucionerov „Krasnyj Klin“ (Groupe de révolutionnaires communistes "Krasnyj Klin" [coin rouge]), Bélarus

  11. БКП Българска Комунистическа Партия (Parti communiste bulgare)

  12. БРП(к) Българска Работническа Партия (комунисти) (Parti ouvrier de Bulgarie (Communistes))

  13. KSC-CSSP Komunisticka Strana Cheskoslovenska – Cheskoslovenska Strana Prace (Parti communiste de Tchécoslovaquie - Parti ouvrier tchécoslovaque), République tchèque

  14. MLPD Marxistisch-Leninistische Partei Deutschlands (Parti marxiste-léniniste d'Allemagne)

  15. KOL Kommunistische Organisation Luxemburg (Organisation communiste de Luxembourg)

  16. RM Rode Morgen (aube rouge), Pays-Bas

  17. MLP Marksistsko-Leninskaja Platforma (Plate-forme marxiste-léniniste), Russie

  18. MLGS Marxistisch-Leninistische Gruppe Schweiz (Groupe marxiste-léniniste de Suisse)

  19. MLKP Marksist Leninist Komünist Parti Türkiye-Kürdistan (Parti marxiste-léniniste communiste Turquie-Kurdistan)

  20. KSRD Koordinazionnyj Sowjet Rabotschewo Dvizhenija; Ukraina (Conseil de coordination du mouvement ouvrier d'Ukraine)

  21. PR Partija Rada (Parti du travail), Yougoslavie

  22. PCC-M Partido Comunista de Colombia – Maoista (Parti communiste de Colombie - maoïste)

  23. PC (ML) Partido Comunista (Marxista Leninista) (Parti communiste (marxiste-léniniste)), République Dominicaine

  24. PCP (independiente) Partido Comunista Paraguayo (independiente) (Parti communiste Paraguayen (indépendant))

  25. ROL Revolutionary Organization of Labor (Organisation révolutionnaire du travail), États Unis



Signé après la date de sortie

  1. BP (NK-T) Bolşevik Parti (Kuzey Kürdistan-Türkiye) (Parti bolchévique (Kurdistan du Nord / Turquie))

  2. MIKSZ Magyar Ifjúság Közösségi Szervezete (Organisation de la Communauté de la Jeunesse Hongroise)

  3. PPP Partido Proletario del Perú (Parti prolétarien du Pérou)

Signataires supplémentaires (Non-ICOR):

Trotz alledem!, Allemagne

 

 

Télécharger en PDF

Actions sur le document