Vous êtes ici : Accueil / 2016 / Déclaration finale de la 2e Conférence du Moyen Orient en novembre 2015

Déclaration finale de la 2e Conférence du Moyen Orient en novembre 2015

Conférence du Moyen Orient, Janvier 2016


 

1.) La 2e Conférence du Moyen Orient de différentes organisations progressistes, anti-impérialistes et révolutionnaires a eu lieu avec succès sur l'invitation de l'ICOR. Des représentants d'organisations suivantes y ont participé: MLKP - Marksist Leninist Komünist Parti Türkiye/Kürdistan (Parti marxiste-léniniste communiste Turquie/ Kurdistan); PYD - Partiya Yekitîya Demokrat (Parti de l'union démocratique) Rojava/Syrie, MMLPL - Moroccan Marxist-Leninist Proletarian Line (Ligne prolétarienne marxiste-léniniste marocaine); PPSR WATAD - Parti Patriote Socialiste Révolutionnaire WATAD, Tunisie; CPI (ML) Red Star - Communist Party of India (Marxist-Leninist) Red Star (Parti communiste d'Inde (marxiste-léniniste) Etoile Rouge); MLP - Marksistsko-Leninskaja Platforma (Plate-forme marxiste-léniniste) Russie; MLOA - Marxist-Leninist Organization of Afghanistan (Organisation marxiste-léniniste d'Afghanistan); TKP/ML - Türkiye Komünist Partisi/Marksist-Leninist (Parti communiste de Turquie/marxiste-léniniste); PFLP (Front Populaire de Liberation de la Palestine); Komala/Parti Communiste d'Iran ; MLPD – Marxistisch-Leninistische Partei Deutschlands (Parti marxiste-léniniste d'Allemagne); Jugendverband REBELL (Organisation de jeunesse REBELL) Allemagne; RM - Rode Morgen (aube rouge) Pays-Bas; Kommunistischer Aufbau (Construction Communiste) Allemagne; ainsi que des révolutionnaires du Yémen et de la Libye.

 

Elle fit le bilan que les tâches essentielles pratiques de la première rencontre un an avant avaient été accomplies avec succès. Elle a continué le processus de discussion sur de nouveaux phénomènes et des changements essentiels et a donné des impulsions essentielles pour une coopération future plus étroite des forces et organisations révolutionnaires au Moyen Orient. Elle constata: la collaboration sur la base de l'internationalisme prolétarien en tant que lien commun pour un nouveau niveau de la collaboration au-delà des frontières du mouvement révolutionnaire et ouvrier international et le développement d'un front uni international au Moyen Orient est la base pour surmonter consciemment les divisions ethniques dans la région.

 

2.) Le Moyen Orient (Asie occidentale) est devenu un centre de la lutte de libération révolutionnaire contre l'impérialisme. L'OTAN et l'impérialisme us-américain se trouvent dans une situation désastreuse avec leur stratégie au Moyen Orient. Leurs croisades en Afghanistan et en Irak se sont terminées dans une catastrophe. Des puissances régionales telles que la Turquie, l'Arabie-Saoudite ou le Qatar aspirent à assurer et élargir leur zone d'influence au Moyen Orient. La menace d'effondrement du régime réactionnaire d'Assad en Syrie a incité l'impérialisme russe à intervenir militairement, afin d'empêcher la défaite d'Assad. Cela augmente le risque d'une confrontation militaire directe des blocs impérialistes principaux. Les conditions de vie insupportables ont provoqué en Syrie un mouvement migratoire de plus de 13 millions de personnes. Avec de la terreur fasciste le gouvernement Netanyahou aggrave les conditions de vie du peuple palestinien. La guerre de Gaza, le mur d’apartheid, long de plus de 600 km, l’occupation de 25% de leur territoire par des colons israéliens refusent aux palestiniens leurs droits à une nation, au territoire et à la liberté. La jeunesse palestinienne continue à manifester sa volonté de liberté par une nouvelle Intifada et montre la nécessité de créer un front uni aniti-impérialiste. Devant cette toile de fond, la 2e Conférence du Moyen Orient souligne qu'il faut faire bloc contre toutes les forces impérialistes et réaliser une ligne anti-impérialiste indépendante. Cela n'exclut pas de se servir temporairement des contradictions inter-impérialistes.

3.) Des organisations terroristes fascistes inédites comme Daech ou les brigades d'al-Nosra surgissent surtout là où les relations sociales sont ruinées, où les masses ne veulent plus continuer à vivre à l'ancienne et où ont été initiés l'effervescence et le développement révolutionnaires. Les participants de la 2e Conférence affirment leur détermination de mener la lutte contre les bandes fascistes, qui se donnent des airs religieux. Elles sont une force contre-révolutionnaire, créée par l'impérialisme.

4.) Le processus de la révolution démocratique au Rojava et la lutte de libération kurde ont un rayonnement international. Un autre centre au Moyen Orient est la lutte de libération palestinienne. Une coopération plus étroite entre la lutte de libération kurde et la lutte de libération palestinienne pourra donner des impulsions importantes pour le regroupement de forces progressistes et révolutionnaires. D'une importance similaire sont aussi la lutte du peuple afghan contre l'impérialisme et le fascisme, les forces anti-impérialistes au Yémen et dans d'autres pays de la région.

5.) L'ICOR réalise cette conférence dans une période où des guerres ont lieu dans beaucoup de pays du Moyen Orient. Dans cette situation négative difficile nous sommes également les témoins de développements positifs importants. La conférence se réjouit que la révolution démocratique au Rojava continue à se consolider et s'élargir, que la reconstruction avance et que par là un signal est donné dans la région du Moyen Orient et bien au-delà, comment la lutte pour la démocratie et la liberté obtient une perspective positive. L'ICOR et toutes les organisations participantes de la conférence ont fait partie de façon propulsive au mouvement de solidarité à l'échelle mondiale. Un progrès important se trouve dans le pacte de solidarité entre l'ICOR et la lutte de libération kurde qui dépasse de loin la solidarité internationale et signifie un auto-engagement réciproque. Le centre de santé et social à Kobanê, construit par les brigades internationales en commun avec les ouvriers et la population à Kobanê est à la veille d'être achevé et sera transmis aux organismes d'autogestion à Kobanê le 20/11/2015. La conférence a réfuté l'embargo impérialiste contre le Rojava et exigé la reconnaissance diplomatique du Rojava et un corridor humanitaire vers le Rojava. La 2e Conférence apprécie l'excellent travail à Kobanê des 170 brigadistes, femmes et hommes, venant de dix pays comme un projet de la coopération des partis et organisations révolutionnaires dans l'ICOR et comme expression de l'internationalisme prolétarien pratique. La 2e Conférence salue la proposition de soutenir la «maison de la solidarité» en Allemagne en tant que projet-pilote d'une politique de réfugiés prolétarienne internationaliste pour intégrer les réfugiés dans l'internationalisme prolétarien.

6.) Les bandes fascistes de Daech ont essuyé une défaite en raison de la lutte de libération kurde courageuse en union avec d'autres peuples à Kobanê. Aussi des bataillons de liberté internationaux y ont participé. La conférence rappelle le souvenir de tous les combattantes et combattants de liberté tombés dans ces combats comme celui de la camarade Ivana Hoffmann, morte au Rojava. Actuellement une offensive, couronnée de succès, a lieu par différentes forces kurdes pour libérer Shingal de Daech. Nous sommes solidaires avec ses luttes armées justes. De plus, nous condamnons avec la plus grande fermeté les attaques par l'État turc en général et en particulier contre les régions d'autogestion des Kurdes au Kurdistan du Nord et au Rojava. Nous condamnons la répression nationale, les attaques réactionnaires et la politique d'assimilation de la part du régime turc. Pour le droit à l'autodétermination des peuples palestinien et kurde. La conférence condamne les contrevérités répandues par la soi-disant „Syrian Human Right Organisation“ en Grande-Bretagne et par Amnesty International, que les organisations de libération kurdes et les gouvernements régionaux des Kurdes au Rojava réprimeraient des hommes de nationalité différente et les chasseraient de leur région.

7.) La conférence a vécu une culture de débat créatrice et solidaire. Elle a souligné à l'unanimité la grande importance de la coordination et coopération des forces et organisations révolutionnaires au Moyen Orient comme conséquence décisive pour le progrès dans la lutte pour la liberté et la démocratie.

Une coopération étroite doit être cherchée avec la Conférence mondiale des femmes de la base qui prépare actuellement la 2e Conférence mondiale au Népal en 2016.

La conférence a décidé de continuer et développer la conférence. À cette fin, un groupe commun de préparation fut formé où collaborent PYD, MLKP, MMLPL Maroc, MLPD et le coordinateur principal de la coordination continentale Asie de l'ICOR. La conférence doit être élargie sur le plan de l'organisation et en ce qui concerne les sujets à traiter.

Vive la lutte des peuples du Moyen Orient!

Prolétaires de tous les pays, unissez-vous!

Prolétaires et peuples opprimés de tous les pays, unissez-vous!

 

Signataires:

MLKP - Marksist Leninist Komünist Parti Türkiye-Kürdistan (Parti marxiste-léniniste communiste Turquie/ Kurdistan); PYD - Partiya Yekitîya Demokrat (Parti de l'union démocratique) Rojava/Syrie, MMLPL - Moroccan Marxist-Leninist Proletarian Line (Ligne prolétarienne marxiste-léniniste marocaine); MLP - Marksistsko-Leninskaja Platforma (Plate-forme marxiste-léniniste) Russie; PPSR WATAD - Parti Patriote Socialiste Révolutionnaire WATAD, Tunisie; CPI (ML) Red Star - Communist Party of India (Marxist-Leninist) Red Star (Parti communiste d'Inde (marxiste-léniniste) Etoile Rouge) ; MLOA - Marxist-Leninist Organization of Afghanistan (Organisation marxiste-léniniste d'Afghanistan); TKP/ML - Türkiye Komünist Partisi/Marksist-Leninist (Parti communiste de la Turquie/Marxiste-Léniniste); PFLP (Front populaire pour la libération de la Palestine) ; Komala/Parti Communiste d'Iran; RM - Rode Morgen (Matin rouge) Pays-Bas; révolutionnaires du Yemen; révolutionnaires de la Libye; Kommunistischer Aufbau (Construction Communiste) Allemagne; MLPD - Marxistisch-Leninistische Partei Deutschlands (Parti marxiste-léniniste d'Allemagne); Jugenverband REBELL (Organisation de jeunesse REBELL), Allemagne

 

Janvier 2016

Actions sur le document