Vous êtes ici : Accueil / 2016 / Touchez pas au Rojava ! (nouveau!)

Touchez pas au Rojava ! (nouveau!)

ICOR, 18 février 2016 After concluding to work in the amendments in the resolution “Hands off Rojava!” we received an important suggestion for improvement.

 

Le gouvernement turc menace d'attaques militaires massives le mouvement de liberté kurde et la population kurde au Kurdistan occidental. Des premiers raids aériens ont déjà été effectués contre des camps du PKK en Irak du Nord. Depuis des mois les militaires turcs sous le président Erdoğan avancent avec la terreur d'État ouverte contre les forces progressives et révolutionnaires en Turquie et contre la population civile kurde. Au Rojava les forces démocratiques autour des Unités de protection du peuple YPG et les Unités féminines de protection YPJ gagnent largement du terrain dans le but de lier les trois cantons du Rojava. Pour empêcher ça et infliger une défaite au mouvement de liberté kurde, Erdoğan menace d'une invasion au Rojava. Cependant, il sait très bien qu'il ne peut pas le faire sans la permission des États-Unis. Ceci est un dilemme pour lui.

L'attentat d'Ankara par lequel 28 personnes ont été tuées dans un quartier gouvernemental particulièrement sécurisé n'est qu'un prétexte pour la guerre contre le Rojava envisagée depuis longtemps. Sans aucune preuve le gouvernement turc rend le PKK et les YPG syriennes-kurdes responsables de l'attentat. Ceux-ci l'ont rejeté immédiatement. Les YPG ont déclaré : « En tant qu'Unités de protection du peuple YPG nous soulignons encore une fois qu'il n'y a aucun lien entre nous et les explosions à Ankara et nous appelons tous les États et puissances voisins à respecter la révolution du Rojava et la volonté du peuple. » Il est frappant de constater que l'attentat appuie les calculs politiques du gouvernement turc qui veut ainsi gagner l'opinion publique à sa cause réactionnaire et obtenir le feu vert des États-Unis et de la Russie pour les attaques contre le Rojava. Pareillement comme l'Arabie Saoudite il cherche à gagner de l'influence en tant que puissance régionale.

Le gouvernement allemand de Merkel et Steinmeier est l'allié le plus étroit du régime d'Erdoğan. La Turquie reçoit trois milliards d'euros de l'Union européenne sur l'insistance de l'Allemagne pour retenir et enfermer les personnes contraintes de fuir la guerre en Syrie. Après l'échec momentané du renversement d'Assad, des forces impérialistes cherchent à battre les kurdes. En Europe des organisations turques-kurdes qui mènent la lutte de libération kurde sont persécutées et criminalisées. Des gouvernements européens prennent activement part à la politique de blocus contre le Rojava. L'entrée de bénévoles humanitaires de l'ICOR au Rojava fut sabotée. Les diverses forces impérialistes feindrent l'humanité, la démocratie, l'amour de la paix – mais en vérité elles font une politique impérialiste, réactionnaire, voire contre-révolutionnaire !

Rojava – ça représente la lutte à succès pour la liberté et la démocratie, pour les droits des femmes, la protection de l'environnement, le respect envers toutes les nations et religions. À Kobanê (Rojava) le Daech religieux-fasciste a essuyé une défaite importante : Ici au début 2015, après 134 jours de siège, la ville a été libérée par la lutte héroïque du peuple kurde, la solidarité internationale et le soutien du public progressiste à l'étranger. Des manifestations au niveau mondial étaient les alliés fermes des combattants pour la libération !

Au Rojava, la solidarité ne reste pas seulement verbale. D'un coté les bataillons de liberté internationaux luttent contre les bandes fascistes de Daech. De l'autre coté, l'organisation révolutionnaire mondiale ICOR avec ses 50 organisations membres a conclu un pacte de solidarité avec la lutte de libération kurde. Il signifie l'engagement mutuel pour la coopération en solidarité. 177 brigadistes de l'ICOR ont construit un Centre de santé ensemble avec les organes de l'autogestion et la population de Kobanê pour assurer la victoire. Aucune autre organisation internationale a construit quelque chose dans ces lieux jusqu'a maintenant. Ici l'esprit prolétarien-internationaliste de l'ICOR est devenu l'action révolutionnaire ! La lutte de libération kurde devient de plus en plus une partie de la lutte internationale pour la liberté, la démocratie et le socialisme. 170 000 réfugiés ont déjà pu retourner au Rojava – maintenant une nouvelle vague de réfugiés menace d'être déclenchée.

Chaque attaque contre le Rojava est aussi une attaque contre le mouvement ouvrier révolutionnaire international – contre la liberté et la démocratie et contre tous les gens pacifiques et internationalistes !

Solidarité avec la lutte de libération kurde !

Arrêtez chaque coopération avec le régime d'Erdoğan en Turquie !

Vive la solidarité internationale !

 

Nous appelons à la protestation:

Touchez pas au Rojava! Reconnaissance diplomatique du Rojava et ouverture d'un corridor humanitaire – immédiatement !

Liberté pour Kurdistan !

Retrait de toutes les troupes impérialistes de la Syrie !

Arrêtez la condamnation du PKK et des YPG comme « organisations terroristes » !

Pour la paix, la liberté, le socialisme !

Prolétaires de tous les pays, unissez-vous !

Prolétaires de tous les pays et peuples opprimés, unissez-vous !

 

Signataires (à la date du 19-2-2016, d'autres signataires sont possibles) :

 

  1. ORC Organisation Révolutionnaire du Congo, République démocratique du Congo

  2. MMLPL Moroccan Marxist-Leninist Proletarian Line (Ligne prolétarienne marxiste-léniniste marocaine)

  3. PPSR WATAD Parti Patriote Socialiste Révolutionnaire WATAD, Tunisie

  4. CPB Communist Party of Bangladesh (Parti communiste du Bangladesh)

  5. CPI (ML) Red Star Communist Party of India (Marxist-Leninist) Red Star (Parti communiste d'Inde (marxiste-léniniste) Etoile Rouge)

  6. PCC CPI (ML) Provisional Central Committee Communist Party of India (Marxist-Leninist) (Comité central provisoire du Parti communiste d'Inde (marxiste-léniniste))

  7. APTUF All Pakistan Trade Union Federation (Fédération syndicale de tout le Pakistan)

  8. WWO Working Women Organization (Organisation des femmes travailleuses), Pakistan

  9. NDMLP New-Democratic Marxist-Leninist Party (Parti marxiste-léniniste de démocratie nouvelle), Sri Lanka

  10. Krasnyj Klin Gruppa Kommunistov-Revoljucionerov „Krasnyj Klin“ (Groupe de révolutionnaires communistes "Krasnyj Klin" [coin rouge]), Bélarus

  11. БКП Българска Комунистическа Партия (Parti communiste bulgare)

  12. БРП(к) Българска Работническа Партия (комунисти) (Parti ouvrier de Bulgarie (Communistes))

  13. KSC-CSSP Komunisticka Strana Cheskoslovenska – Cheskoslovenska Strana Prace (Parti communiste de Tchécoslovaquie - Parti ouvrier tchécoslovaque), République tchèque

  14. SMKC Svaz Mladych Komunistu Cheskoslovenska (Union des jeunes communistes de Tchécoslovaquie), République tchèque

  15. MLPD Marxistisch-Leninistische Partei Deutschlands (Parti marxiste-léniniste d'Allemagne)

  16. KOL Kommunistische Organisation Luxemburg (Organisation communiste de Luxembourg)

  17. RM Rode Morgen (aube rouge), Pays-Bas

  18. MLP Marksistsko-Leninskaja Platforma (Plate-forme marxiste-léniniste), Russie

  19. VZDOR VZDOR - strana práce (Résistance - parti du travail), Slovaquie

  20. TIKB Türkiye İhtilalci Komünistler Birliği (Union de communistes révolutionnaires de Turquie)

  21. MLKP Marksist Leninist Komünist Parti Türkiye / Kürdistan (Parti marxiste-léniniste communiste Turquie / Kurdistan)

  22. KSRD Koordinazionnyj Sowjet Rabotschewo Dvizhenija; Ukraina (Conseil de coordination du mouvement ouvrier d'Ukraine)

  23. PR Partija Rada (Parti du travail), Yougoslavie

  24. PCC-M Partido Comunista de Colombia – Maoista (Parti communiste de Colombie - maoïste)

  25. PC (ML) Partido Comunista (Marxista Leninista) (Parti communiste (marxiste-léniniste)), République Dominicaine

  26. PC/ML Partido Comunista (Marxista-Leninista) de Panamá (Parti communiste (marxiste-léniniste) du Panama)

  27. PCP (independiente) Partido Comunista Paraguayo (independiente) (Parti communiste Paraguayen (indépendant))

  28. PML del Perú Partido Marxista Leninista del Perú (Parti marxiste-léniniste du Pérou)

  29. PPP Partido Proletario del Perú (Parti prolétarien du Pérou)

Signé après la date de sortie:

  1. MLOA Marxist-Leninist Organization of Afghanistan (Organisation marxiste-léniniste d'Afghanistan)

  2. NCP (Mashal) Nepal Communist Party (Mashal) (Parti communiste du Népal (Mashal))

  3. MIKSZ Magyar Ifjúság Közösségi Szervezete (Organisation de la Communauté de la Jeunesse Hongroise)

  4. MLGS Marxistisch-Leninistische Gruppe Schweiz (Groupe marxiste-léniniste de Suisse)

  5. RCP Revolutionary Communist Party of Egypt (Partie communiste révolutionnaire d'Egypte)

  6. KOE Kommounistikì Orgànosi Ellàdas (Organisation communiste de Grèce)

  7. RMP Российская маоистская партия (Rossijskaya maoistskaya partiya) (Parti maoïste russe)

Signataires supplémentaires (Non-ICOR):

  • Organisation communiste - Futur rouge, France



(linguistiquement changé le 3 Mars 2016)

Télécharger en PDF


International Coordination of Revolutionary Parties and Organizations

- Office of the ICC -

Buerer Strasse 39

D-45899 Gelsenkirchen

Germany

Phone: + 49-209-3597479

Email: coordinationint@yahoo.co.uk

Website: www.icor.info

Actions sur le document