Vous êtes ici : Accueil / 2017 / Appel de l’ICOR à l’occasion du 8 mars

Appel de l’ICOR à l’occasion du 8 mars

ICOR, 14 février 2017


Les femmes constituent la moitié de l’humanité !

À l’échelle mondiale, de plus en plus de femmes se libèrent des chaînes de l’exploitation féodale et capitaliste/impérialiste ainsi que de l’oppression spécifique : elles luttent contre la pauvreté, pour des postes de travail, la préservation des bases d’existence, une vie en paix et liberté. En particulier de jeunes femmes prennent la parole, luttent contre le sexisme et le dédain des femmes. À l'échelle internationale, le mouvement mondiale de la femme était l'initiatrice des protestations globales contre l'entrée en fonction de Trump comme nouveau président américain!

Les femmes organisent et se coordonnent !

À l’échelle mondiale de plus en plus de mouvements de masse et de regroupements organisés, en particulier contre la violence exercée contre les femmes dans les années passées – comme, à partir des femmes d’Amérique latine, le mouvement mondial "Ni una menos" ; en 2016 après des viols sauvages en Inde il y avait, pour la première fois, des protestations de femmes et hommes au niveau national ; en Europe/Allemagne, un large mouvement sociétal contre la violence sexualisée contre les femmes sous le mot d’ordre Non c’est Non, qui a la fois se prononça contre l'instrumentalisation de cette question « contre des immigrés islamistes » et qui a obtenu – même si mi-figue pour l'instant – aussi un changement du droit pénal en matière sexuelle ; au Kurdistan les femmes luttent pour la libération de la femme avec le mouvement de libération kurde et, en peu de temps, elles ont  obtenu beaucoup ! Un important pas en avant est ici la coordination de leurs luttes et leur regroupement organisé dans le processus de la conférence mondiale de femmes de la base, récemment avec la 2e Conférence mondiale des femmes au Népal en 2016. Dans ce processus les femmes de la base s’organisent à l’échelle mondiale – ouvrières, femmes actives, enseignantes, femmes au foyer et jeunes femmes – et délibèrent et coordonnent leurs expériences, luttes, revendications et leur collaboration. Ce processus de la conférence mondiale des femmes de la base, dépassant largement le processus de l’ICOR, soutient l’ICOR conformément à leurs propres objectifs et principes.

Depuis le début l’objectif de la libération de la femme est ancré de manière programmatique dans les objectifs de l’ICOR. À l’échelle mondiale, l’ICOR coordonne et coopère au sujet de journées de lutte annuelles au sujet de la journée internationale de la femme et s’engage pour la promotion des femmes dans les partis et organisations du mouvement ouvrier et révolutionnaire international.

La libération de la femme, le feudalisms et le capitalisme sont incompatibles !

Tandis que d’immenses richesses s’entassent d’une part, le système impérialiste met en question les conditions de vie des masses. La libération de la femme de la double exploitation et oppression et non des moindres de structures et traditions patriarcales exige l’auto-libération des femmes, leur participation aux luttes mondiales pour la démocratie et la liberté, une révolution socialiste et la construction du socialisme à l’échelle mondiale ainsi que le regroupement organisé nécessaire pour y arriver. L’année 2017 nous offre une occasion excellente à tirer les leçons de la première révolution socialiste couronnée de succès, la révolution d’Octobre en Russie. Avec ses acquis impérissables, elle donna le signal historique pour la libération de la femme.

Le 8 mars appartient aux femmes du monde qui occuperont les rues et les places avec leurs revendications bruyamment, avec aplomb et da façon optimiste.

Partis de l’ICOR ! Soutenez et encouragez le mouvement combatif des femmes, la promotion des femmes et l’organisation de nombreuses femmes de votre organisation !

Vive la solidarité internationale !

Femmes et jeunes filles du monde ! Organisez-vous dans la lutte pour la libération de la femmes et de toute l’humanité ! Participez à la campagne du centenaire de la révolution d’Octobre !

Signataires (en date du 14.02. 2017, d'autres signataires sont possibles):

  1. ORC   Organisation Révolutionnaire du Congo, République démocratique du Congo
  2. MMLPL   Moroccan Marxist-Leninist Proletarian Line (Ligne prolétarienne marxiste-léniniste marocaine)
  3. CPSA (ML)   Communist Party of South Africa (Marxist-Leninist) (Parti communiste d'Afrique du Sud (marxistes-léninistes))
  4. PPDS   Parti Patriotique Démocratique Socialiste, Tunisie
  5. MLOA   Marxist-Leninist Organization of Afghanistan (Organisation marxiste-léniniste d'Afghanistan)
  6. CPB   Communist Party of Bangladesh (Parti communiste du Bangladesh)
  7. CPI (ML) Red Star   Communist Party of India (Marxist-Leninist) Red Star (Parti communiste d'Inde (marxiste-léniniste) Etoile Rouge)
  8. NCP (Mashal)   Nepal Communist Party (Mashal) (Parti communiste du Népal (Mashal))
  9. NDMLP   New-Democratic Marxist-Leninist Party (Parti marxiste-léniniste de démocratie nouvelle), Sri Lanka

10. БКП   Българска Комунистическа Партия (Parti communiste bulgare)

11. БРП(к)   Българска Работническа Партия (комунисти) (Parti ouvrier de Bulgarie (Communistes))

12. KSC-CSSP   Komunisticka Strana Cheskoslovenska – Cheskoslovenska Strana Prace (Parti communiste de Tchécoslovaquie - Parti ouvrier tchécoslovaque), République tchèque

13. SMKC   Svaz Mladych Komunistu Cheskoslovenska (Union des jeunes communistes de Tchécoslovaquie), République tchèque

14. MLPD   Marxistisch-Leninistische Partei Deutschlands (Parti marxiste-léniniste d'Allemagne)

15. KOL   Kommunistische Organisation Luxemburg (Organisation Communiste de Luxembourg)

16. RM   Rode Morgen (aube rouge), Pays-Bas

17. MLP   Marksistsko-Leninskaja Platforma (Plate-forme marxiste-léniniste), Russie

18. VZDOR   VZDOR - strana práce (Résistance - parti du travail), Slovaquie

19. MLGS   Marxistisch-Leninistische Gruppe Schweiz (Groupe marxiste-léniniste de Suisse)

20. TIKB   Türkiye İhtilalci Komünistler Birliği (Union de communistes révolutionnaires de Turquie)

21. MLKP   Marksist Leninist Komünist Parti Türkiye / Kürdistan (Parti marxiste-léniniste communiste Turquie / Kurdistan)

22. KSRD   Koordinazionnyj Sowjet Rabotschewo Dvizhenija (Conseil de coordination du mouvement ouvrier), Ukraine

23. PR   Partija Rada (Parti du travail), Yougoslavie (ex)

24. PR-ByH   Partija Rada - ByH (Parti du travail - Bosnie et Herzégovine), Bosnie et Herzégovine

25. PCC-M   Partido Comunista de Colombia – Maoista (Parti communiste de Colombie - maoïste)

26. PC (ML)   Partido Comunista (Marxista Leninista) (Parti communiste (marxiste-léniniste)), République Dominicaine

27. PC/ML   Partido Comunista (Marxista-Leninista) de Panamá (Parti communiste (marxiste-léniniste) du Panama)

28. PCP (independiente)   Partido Comunista Paraguayo (independiente) (Parti communiste Paraguayen (indépendant))

29. PPP   Partido Proletario del Perú (Parti prolétarien du Pérou)

30. BP (NK-T) Bolşevik Parti (Kuzey Kürdistan-Türkiye) (Parti bolchévique (Kurdistan du Nord / Turquie))


Signé après la date de sortie:

31. NPCH (ML) Nouveau Parti Communiste Haϊtien (Marxiste-Léniniste)

 

Signataires supplémentaires (Non-ICOR):

Trotz alledem!, Allemagn

 

Télécharger en PDF

Actions sur le document