Vous êtes ici : Accueil / 2017 / Le communiqué du comité central du PPDS

Le communiqué du comité central du PPDS

PPDS (Parti Patriotique Démocratique Socialiste), 24 décembre 2017


Le Comité central du Parti Patriotique démocratique socialiste s'est réuni au siège du parti dans a Tunis les 23 et 24 décembre et après avoir examiné la situation globale á l'échelle internationale, régionale et locale Le comité central considère que:

  1. la crise du capitalisme mondial s'aggrave, et cela explique l'intensification de la lutte entre les pôles impérialistes pour partager les sphères d'influence et piller Les biens des peuples, ainsi que la poursuite effrénée des forces coloniales et impérialistes pour porter les conséquences de cette crise à la classe ouvrière.

  2. Le comité salue le soulèvement du peuple palestinien et les citoyens libres en Tunisie et dans le monde qui se sont levés contre la décision de Trump consistant de transférer le siège de l'ambassade américaine à Jérusalem occupée, considérant que cette décision a finalement laissé tomber l'illusion de parier la voie de paix avec l'entité sioniste raciste.

  3. le comité exprime son rejet et sa condamnation de la visite de l'agent stipendié de l'imperialisme et du sionisme "Erdoğan" en Tunisie, le comité réaffirme son soutien à la lutte des forces révolutinaires et démocratiques en Turquie contre la machine d'oppression et de tyrannie des Frères

  4. le comité souligne que la situation économique, sociale et politique troublée et désastreuse est la preuve de la détérioration de la crise du système fantoche existant - dont certaines personnes disent encore que ce système a été changé après Le 14 Janvier 2011. Cette crise prend différentes formes et se manifeste dans de nombreuses situations:

  • Le système de corruption politique, économique et administratif continue de gouverner les rouages de l'État et de définir ses options, ce qui a encore accentué les différences de classe et régionales

  • En approfondissant la crise de la coalition réactionnaire au pouvoir , en révélant l'illusion du consensus et la réalité du "document de Carthage" et l'effondrement du gouvernement de la soi-disant "unité nationale" exacerbe la crise du pays à tous les niveaux

  • L'augmentation de l'endettement à un rythme alarmant a accru la dépendance à l'égard de l'indépendance de la décision nationale à l intention des circuits financiers mondiaux et des axes régionaux réactionnaires (Turquie, Qatar, Iran / Arabie Saoudite, Emirats Arabes Unis / UE ...)

  • L'absence quasi totale de développement et le chômage répandu, cela mène à l'aggravation du phénomène migratoire sous toutes ses formes et à la privation de la Tunisie de ses meilleures compétences et les tragédies de perdre des milliers de ses meilleurs jeunes en mer et dans les prisons européennes

  • La poursuite de la détérioration des conditions de vie de la population et les conditions de transport, d'éducation, de santé et d'autres services sociaux fournis aux citoyens sont encore détériorés

Le Comité central du Parti socialiste alwatad PPDS rejette les options économiques, politiques et sociales menées par la coalition réactionnaire au pouvoir sous la direction de Nahdha et de Nidaa, il considére que l'adoption de la loi de finances 2018, la signature de l'accord du" ciel ouvert", et la volonté d'achever la négociation d'un libre-échange complet et approfondi avec l'accord de l'UE est une déclaration de guerre contre le peuple et ses moyens de subsistance et de son pouvoir d'achat, le ciblage des institutions publiques et la poursuite de la privatisation d une maniére progressive, est une répétition de l'expérience d'un partenariat qui a échoué avec l'Union européenne (Convention de 1995) et qui a enduré la Tunisie des pertes ( 55 pour cent du tissu industriel et d'artisanat) et la perte de centaines de milliers d'emplois.

le Comité réaffirme son appui aux mouvements populaires légitimes

Dans ce contexte, la réalisation des revendications légitimes du peuple et de ses aspirations nécessite de rompre avec des solutions disparates et de mettre fin à l'approche réformiste, mais aussi de faire avancer la voie révolutionnaire et le changement radical du système existant.

Il faut aussi que certaines forces progressistes et patriotiques prennent conscience de cette phase et intéragissent de façon mature et sérieuse avec les exigences de la réalité et la nécessité de poursuivre le développement en appuyant sur l'expansion de l'action commune( travail conjoint) pour résorber le projet réactionnaire de droite.

Pour le Comité central du Parti Patriotique démocratique socialiste

Le secrétaire général

Mohamed KAHLAOUI

Télécharger en PDF

Actions sur le document