Vous êtes ici : Accueil / 2017 / Solidarité avec le peuple Rohingya

Solidarité avec le peuple Rohingya

Résolution de la 3ième Conférence mondiale d'ICOR, Novembre 2017

 

Concernant la crise des Rohingyas, il est nécessaire d'organiser une forte solidarité internationale et d'attirer l'attention publique internationale sur cela. Depuis trois mois, le peuple des Rohingya, qui vit dans l'État de Rakhaine au Myanmar, souffre des attaques brutales et des tortures sans scrupules. Les attaques contre le peuple des Rohingya ont lieu depuis les dernières années, mais entre-temps elles se sont transformées en actes « d'épuration ethnique », avec comme résultat, que pas seulement des milliers d'hommes innocents ont été tués, mais aussi que des millions ont été obligés de franchir la frontière pour chercher protection au Bangladesh.

Au cours des trois derniers mois, environ une million d'hommes se sont réfugiés au Bangladesh. La plupart en sont des femmes et des enfants. Selon des chiffres officiels récents, presque 900 Rohingyas ont trouvé la mort au cours des trois derniers mois, beaucoup de femmes et d'enfants se sont noyés en essayant de traverser la frontière en bateau. L'expulsion des Rohingyas est en rapport avec la soif des groupes occidentaux de piller les énormes réserves de pétrole et de gaz naturel dans l'État de Rakhaing. C'est au gouvernement de Myanmar même de trouver une solution durable pour le problème des Rohingyas.

Conformément à la recommandation du comité sous la direction de l'ancien secrétaire général de l'ONU Kofi Annan, une initiative devrait être lancée pour résoudre la crise. Ce faisant, il faut reconnaître le fait, que les Rohingyas sont des ressortissants du Myanmar.

 

Le CPB et d'autres partis de gauche exigent d'assurer une protection sûre aux réfugies Rohingya, d'avoir des documents ordinaires avec leurs noms et adresses, de garantir de la nourriture, des soins médicaux et d'autres soins nécessaires, et d'augmenter la pression internationale sur Myanmar afin de terminer le meurtre collectif et la destruction, de renforcer l’initiative diplomatique pour obliger Myanmar de reprendre les Rohingyas, de les reconnaître comme citoyens et d'assurer leur sécurité.

Télécharger en PDF

Actions sur le document