Vous êtes ici : Accueil / 2017 / Vive la lutte des masses populaires dans la région du Rif au Maroc

Vive la lutte des masses populaires dans la région du Rif au Maroc

Résolution ICOR, 25 juillet 2017

 

Depuis le 28 octobre 2016, la région du Rif au nord du Maroc vit sous une lutte de classe intense entre les masses d'un côté et les organes de répression de la coalition bourgeoise dominante autour du monarque de l'autre. Le broiement d’un jeune marchant de poisson qui cherchait à sauver sa marchandise d’être broyée par les autorités locales dans un camion d’ordure sur leur ordre, a déclenché la colère des masses de la région, marginalisée et mise sous une loi de militarisation depuis 1958.

Les protestations des masses rifaines ont été organisées pacifiquement contre les politiques d’oppression, d’appauvrissement, d’austérité et de privatisation du secteur public, imposés par les institutions capitalistes mondiales, la Banque mondiale et le FMI, résultant dans un taux très élevé de chômage et de pauvreté, en particulier parmi les jeunes diplômés chômeurs, ainsi que dans la destruction des systèmes d’éducation, de la santé, et la décomposition des infrastructures sociales de la majorités des classes laborieuses.

Ces politiques sont profitables à une minorité d’hommes d’affaires et bourgeois, parmi eux le monarque exécutif, l’un des notables le plus riches dans le monde. En contrepartie, le régime a recours à de plus en plus de répression. Le régime politique du Maroc discrédite les activistes en les accusant de séparatisme dans le but de les isoler des masses marocaines et des opprimés. Mais, malgré la répression féroce contre les manifestants pacifiques et l'emprisonnement de maintenant environ 200 activistes, le régime marocain n'a pas réussi à étouffer les troubles des protestations en progression de jour en jour.

Le mouvement social du Maroc s’inscrit dans les révoltes populaires des masses du Maghreb et du Moyen-Orient depuis 2011. Les masses populaires veulent la liberté, la démocratie, la dignité, l'égalité et la justice sociale. Elles se soulèvent de nouveau et prennent conscience des manœuvres des forces dominantes, qui visent à soumettre le mouvement pour la liberté à une démocratie bourgeoise mensongère de type occidental ou à en abuser par des formes de domination fascistes et terroristes sous le couvert de la religion.

Ces luttes héroïques des masses au Maroc ne sont pas isolées des luttes de classe déclenchées dans la région et dans le monde, mais elles sont très étroitement liées les unes aux autres. La leçon essentielle que nous avons pu tirer des enseignements des années passées, est l'obligation de réunir les luttes de tous les secteurs de la classe ouvrière et des masses opprimées et de mener une lutte déterminée afin que les milieux réactionnaires ne puissent gagner une influence nuisible. Dans la lutte pour la liberté et la démocratie, il s'agit d'orienter les masses sur l'issue révolutionnaire par le renversement de l’impérialisme et l'instauration de rapports sociétaux socialistes au moyen d'un travail de persuasion patient. Renforçons nos efforts pour la construction du parti révolutionnaire et de l'ICOR dans ces débats de masses !

L'ICOR (la coordination de partis et organisations révolutionnaires) est solidaire avec les luttes de la classe ouvrière et des masses dans la région du Rif et dans les autres régions du Maroc. Nous déclarons notre appui total aux camarades révolutionnaires engagés dans ces luttes. Nous réclamons la libération immédiate et inconditionnelle des activistes en détention arbitraire.

Vive la solidarité ouvrière, vive l’unité entre les ouvriers, les paysans, les femmes, les jeunes militants et les masses appauvries !

Vive les luttes et les soulèvements des masses populaires du Maroc !

Prolétaires de tous les pays, unissez-vous!

Prolétaires et peuples opprimés de tous les pays, unissez-vous !

 

 

Signataires (en date du 25/07/2017, d'autres signataires sont possibles):

  1. ORC Organisation Révolutionnaire du Congo, République démocratique du Congo

  2. MMLPL Moroccan Marxist-Leninist Proletarian Line (Ligne prolétarienne marxiste-léniniste marocaine)

  3. CPSA (ML) Communist Party of South Africa (Marxist-Leninist) (Parti communiste d'Afrique du Sud (marxistes-léninistes))

  4. PPDS Parti Patriotique Démocratique Socialiste, Tunisie

  5. MLOA Marxist-Leninist Organization of Afghanistan (Organisation marxiste-léniniste d'Afghanistan)

  6. CPB Communist Party of Bangladesh (Parti communiste du Bangladesh)

  7. CPI (ML) Red Star Communist Party of India (Marxist-Leninist) Red Star (Parti communiste d'Inde (marxiste-léniniste) Etoile Rouge)

  8. Ranjbaran Hezb-e Ranjbaran-e Iran (Parti prolétarien de l'Iran)

  9. NDMLP New-Democratic Marxist-Leninist Party (Parti marxiste-léniniste de démocratie nouvelle), Sri Lanka

  10. БКП Българска Комунистическа Партия (Parti communiste bulgare)

  11. БРП(к) Българска Работническа Партия (комунисти) (Parti ouvrier de Bulgarie (Communistes))

  12. MLPD Marxistisch-Leninistische Partei Deutschlands (Parti marxiste-léniniste d'Allemagne)

  13. KOL Kommunistische Organisation Luxemburg (Organisation Communiste de Luxembourg)

  14. RM Rode Morgen (aube rouge), Pays-Bas

  15. BP (NK-T) Bolşevik Parti (Kuzey Kürdistan-Türkiye) (Parti bolchévique (Kurdistan du Nord / Turquie))

  16. RMP Российская маоистская партия (Rossijskaya maoistskaya partiya) (Parti maoïste russe)

  17. VZDOR VZDOR - strana práce (Résistance - parti du travail), Slovaquie

  18. MLGS Marxistisch-Leninistische Gruppe Schweiz (Groupe marxiste-léniniste de Suisse)

  19. TIKB Türkiye İhtilalci Komünistler Birliği (Union de communistes révolutionnaires de Turquie)

  20. MLKP Marksist Leninist Komünist Parti Türkiye / Kürdistan (Parti marxiste-léniniste communiste Turquie / Kurdistan)

  21. KSRD Koordinazionnyj Sowjet Rabotschewo Dvizhenija (Conseil de coordination du mouvement ouvrier), Ukraine

  22. PCC-M Partido Comunista de Colombia – Maoista (Parti communiste de Colombie - maoïste)

  23. PC (ML) Partido Comunista (Marxista Leninista) (Parti communiste (marxiste-léniniste)), République Dominicaine

  24. PC/ML Partido Comunista (Marxista-Leninista) de Panamá (Parti communiste (marxiste-léniniste) du Panama)

  25. PCP (independiente) Partido Comunista Paraguayo (independiente) (Parti communiste Paraguayen (indépendant))

  26. ROL Revolutionary Organization of Labor (Organisation révolutionnaire du travail), États Unis

  27. PS-GdT Plataforma Socialista - Golpe de Timón (Plate forme Socialiste - Changement de direction), Vénézuela

 

Signataires supplémentaires (Non-ICOR):

Trotz alledem!, Allemagne

Télécharger en format PDF

Actions sur le document