Vous êtes ici : Accueil / 2018 / Appel de l’ICOR à l’occasion de la journée internationale de la femme

Appel de l’ICOR à l’occasion de la journée internationale de la femme

Appel de l’ICOR, 28 février 2018

La journée internationale de la femme est une journée de lutte commune du mouvement révolutionnaire et combatif international de la femme et des ouvriers ! L’appel des femmes socialistes, il y a plus de cent ans, réunit les ouvrières, les paysannes, la masse des femmes dans la lutte contre l’incitation impérialiste à la guerre, la faim et la misère et fut soutenue par les partis révolutionnaires du monde. C’était l’époque de révolutions jusqu’à la grande Révolution d’octobre en Russie en 1917 avec la victoire du socialisme. C’est ici même que pour la première fois furent réalisés les droits de la femme les plus larges à l’échelle mondiale.
Plus de cent ans après, la propension du système impérialiste à produire des crises s’est accentuée universellement. Incapable de résoudre même un seul problème de l’humanité, il détruit la base d’existence des masses et met en question les conditions de vie. Le mécontentement avec la situation économique, sociale et politique s’accroît. Les femmes se trouvent au centre de la chaîne, organisée par l’ordre de l’État et familial bourgeois. Dans le monde arabe, la situation des femmes s'est aggravée dramatiquement à cause des mouvements religieux, intégristes et terroristes, surtout dans les régions de conflits.
Mais dans le monde entier, les femmes se révoltent. Ouvrières, paysannes, la masse des femmes ne sont plus prêtes à accepter le diktat des forces dominantes: Aux États-Unis, les femmes manifestent contre Trump et sa politique belliciste. Au Bangladesh, Vietnam et en Thaïlande, l’armée des ouvrières du textile lutte pour un salaire minimum et une couverture sociale, en Inde, les femmes luttent, comme partout dans le monde, contre la violence sexuelle, l'intégrisme religieux, la répression par l'État et les structures patriarcales. En Iran, les femmes se soulèvent contre l’agression, en Amérique latine, au Pakistan les femmes se mettent ensemble en masse contre la violence et l’assassinat de femmes et d’enfants. Au 21e siècle, la lutte contre la répression féodale patriarcale est encore et toujours un composant inséparable de la lutte pour la libération de la femme. En Afrique les femmes luttent pour avoir du travail et de la nourriture, en Europe les ouvrières se trouvent en grève pour des salaires plus élevés, luttent contre des lois réactionnaires. Au Proche et Moyen Orient les femmes défendent – en partie en armes – la démocratie et la liberté contre la terreur fasciste. Point brûlant actuel est la défense d’Afrine/Rojava. L'ICOR salue la lutte héroïque des femmes palestiniennes.
En 1910 la journée internationale de la femme fut née – en 2010 l’ICOR fut fondée. Nous, les partis de l’ICOR, nous nous engageons pour la libération de la femme par une perspective anti-impérialiste et socialiste. Le mouvement prolétarien de la femme avec comme noyau les partis révolutionnaires encourage le mouvement international de la femme dans toute sa gamme et diversité et lui donne la perspective de la lutte pour la libération de la femme dans une société libérée. Pour cette raison, l’ICOR soutient le processus international de la conférence des femmes du monde et faisait partie vivante des deux premières conférences des femmes de base dans le monde au Venezuela et au Népal. Le mouvement révolutionnaire et combatif de la femme s’y réunit dans la lutte contre l’exploitation et la répression des femmes et pour leur libération dans une société libérée. En tant que partis de l’ICOR nous faisons appel aux femmes dans le monde : Renforcez le mouvement combatif de la femme dans le monde ! Organisez-vous dans les partis révolutionnaires et, en tant que femmes, assumez courageusement une responsabilité dirigeante ! Devenez partie intégrante de la révolution socialiste internationale.
 
Vive la journée internationale de la femme ! En avant avec la libération de la femme !

Signataires (en date du 3 mars 2018, d'autres signataires sont possibles):

1. RCP   Revolutionary Communist Party of Egypt (Partie communiste révolutionnaire d'Egypte)
2. ORC   Organisation Révolutionnaire du Congo, République démocratique du Congo
3. MMLPL   Moroccan Marxist-Leninist Proletarian Line (Ligne prolétarienne marxiste-léniniste marocaine)
4. PCT   Parti Comuniste du Togo Togo
5. PPDS   Parti Patriotique Démocratique Socialiste, Tunisie
6. MLOA   Marxist-Leninist Organization of Afghanistan (Organisation marxiste-léniniste d'Afghanistan)
7. CPB   Communist Party of Bangladesh (Parti communiste du Bangladesh)
8. CPI (ML) Red Star   Communist Party of India (Marxist-Leninist) Red Star (Parti communiste d'Inde (marxiste-léniniste) Etoile Rouge)
9. NCP (Mashal)   Nepal Communist Party (Mashal) (Parti communiste du Népal (Mashal))
10. NDMLP   New-Democratic Marxist-Leninist Party (Parti marxiste-léniniste de démocratie nouvelle), Sri Lanka
11. БКП   Българска Комунистическа Партия (Parti communiste bulgare)
12. KGS   Společnost Klementa Gottwalda (Société Klement Gottwald), République tchèque
13. MLPD   Marxistisch-Leninistische Partei Deutschlands (Parti marxiste-léniniste d'Allemagne)
14. RM   Rode Morgen (aube rouge), Pays-Bas
15. MLP   Marksistsko-Leninskaja Platforma (Plate-forme marxiste-léniniste), Russie
16. VZDOR   VZDOR - strana práce (Résistance - parti du travail), Slovaquie
17. MLGS   Marxistisch-Leninistische Gruppe Schweiz (Groupe marxiste-léniniste de Suisse)
18. TIKB   Türkiye İhtilalci Komünistler Birliği (Union de communistes révolutionnaires de Turquie)
19. MLKP   Marksist Leninist Komünist Parti Türkiye / Kürdistan (Parti marxiste-léniniste communiste Turquie / Kurdistan)
20. KSRD   Koordinazionnyj Sowjet Rabotschewo Dvizhenija (Conseil de coordination du mouvement ouvrier), Ukraine
21. PR   Partija Rada (Parti du travail), Yougoslavie (ex)
22. PCC-M   Partido Comunista de Colombia – Maoista (Parti communiste de Colombie - maoïste)
23. PC (ML)   Partido Comunista (Marxista Leninista) (Parti communiste (marxiste-léniniste)), République Dominicaine
24. PCP (independiente)   Partido Comunista Paraguayo (independiente) (Parti communiste Paraguayen (indépendant))
25. PML del Perú   Partido Marxista Leninista del Perú (Parti marxiste-léniniste du Pérou)
26. PPP   Partido Proletario del Perú (Parti prolétarien du Pérou)
27. BDP   Bloque Democratico Popular (Bloc démocratique populaire), Pérou
28. PS-GdT   Plataforma Socialista - Golpe de Timón (Plate forme Socialiste - Changement de direction), Vénézuela

Signé après la date de sortie:
29. KOL   Kommunistische Organisation Luxemburg (Organisation Communiste de Luxembourg) 

 

Télécharger en PDF

Actions sur le document